Contributions

Parmi les maladies infectieuses émergentes touchant les humains, celles ayant une origine animale ne représentent pas moins de 75 %.

Ceva Santé Animale apporte une contribution essentielle à la lutte mondiale contre la brucellose, la grippe aviaire, la salmonellose et d’autres zoonoses telles que la fièvre Q, devenue depuis peu une menace très sérieuse pour la santé publique aux Pays-Bas et en Europe.

Récemment, Ceva a développé un nouveau type de vaccin contre l’Influenza aviaire, VECTORMUNE HVT-A1, un vaccin vectorisé qui fait du Groupe l’un des acteurs clé dans la lutte contre la propagation de la grippe aviaire dans le monde.

Notre contribution ne se limite pas à la fourniture de vaccins : nous proposons des solutions intégrées, des protocoles associant le produit lui-même et l’expertise technique de l’un des leaders dans le domaine de la vaccination animale.

C’est ici en Tunisie la principale raison qui nous pousse depuis des années à demander aux autorités de réviser leur position sur le principe de l’Appel d’Offres des vaccins vétérinaires : lorsque le prix est le seul critère de décision, quelle place reste-t-il pour les laboratoires qui souhaitent apporter leur expertise aux acteurs de la santé animale sur le terrain ? … En matière de Santé plus que sur tout autre sujet, le nivellement par le bas n’est pas une erreur : c’est une faute.

Les prévisions macro-économiques annoncent une forte hausse des besoins en protéines animales dans le monde dans les toutes prochaines années. Notre mission est de contribuer à l’amélioration de la production de protéines animales ici en Tunisie comme dans le monde entier.

Retour en haut